[Roman] Le Jardin du Repos, de Pa Kin

À mon avis, je n’en ai plus pour longtemps à vivre. Après ma mort, je ne sais combien de temps ce jardin et toutes ces choses seront préservées. Je ne suis pas rassuré avec vous. Ce n’est qu’aujourd’hui que je comprends que laisser à ses héritiers des biens sans leur léguer de principes moraux est peu sûr. Ai-je donc été idiot toutes ces années !

[Live Report] Youn Sun Nah au Théâtre du Châtelet (Paris) – 25/03/2013

À artiste fantastique, lieu d’exception. C’est au Théâtre du Châtelet, l’un des plus beaux écrins de la Capital, que Youn Sun Nah avait pris ses quartiers le 25 mars dernier. Salle pleine et scène dépouillée de tout élément superflu, voilà un endroit parfait pour se délecter des fabuleuses mélodies de l’artiste coréenne, et notamment certaines tirées de son dernier album, Lento, sorti alors depuis à peine une dizaine de jours. Cette chronique sera sans doute décousue, mais un concert de Youn Sun Nah est fait pour être vécu, l’écrit ne pouvant rendre toute l’émotion et ressenti de l’instant.

[Roman] Install, de Risa Wataya

Vivre en sacrifiant la nuit précédente pour me préparer au lendemain, ou vivre sans faire de différence entre demain et aujourd'hui ? Laquelle de ces deux façons de vivre me procurera la vie la plus dense, la plus pleine ? Toute paresseuse que je suis, moi aussi j'ai envie de vivre avec profit, même si je dois perdre du temps dans cette recherche, même si au bout du compte cela ne doit me mener qu'à une forme de masturbation égotiste. J’ai bazardé tout ce que j’avais dans ma chambre, je ne vais plus à l’école... Je voulais savoir ce qui me resterait quand j’aurais tout vidé, eh bien, il ne me reste rien. Et finalement, je vois que c’est cet ordinateur que j’avais foutu à la poubelle qui commence une nouvelle vie avant moi, sacré veinard...

[Live Report] Youn Sun Nah à l’Onde de Vélizy – 09/10/2011

Tout arrive à qui sait attendre. Quasiment un mois après le passage de Youn Sun Nah à l’Onde de Vélizy, voici enfin mon petit billet concernant ce très bon concert.

[OAV] Pale Cocoon

Peu d’informations sont disponibles sur ce Pale Cocoon, OAV de 23 minutes, sortie au Japon le 18 janvier 2006. Produit par le talentueux studio Rikka, Pale Cocoon possède la particularité que son créateur, Yasuhiro Yoshiura, l’ait entièrement réalisée, endossant tour à tour toutes les casquettes durant les étapes de la production, du scénario au montage en passant par l’animation, prêtant même sa voix au collègue du héros qu’il ne côtoie, tout du moins durant cette OAV, que par l’intermédiaire de la voix.